ūüá®ūüáī J224 √† 227 : Bogot√°, premi√®re immersion en Colombie

Vous vous demandiez o√Ļ nous √©tions pass√©s, n’est-ce pas ? Eh bien nous revoil√†, fra√ģchement arriv√©s en Colombie ! Apr√®s 4 semaines de travail pour Vincent aux USA et un voyage pour Margaux avec sa m√®re, √† nouveau au Mexique, nous voici r√©unis √† Bogot√°, pour entamer l’Am√©rique du Sud.
On avait vraiment h√Ęte de d√©couvrir ce continent et, d’apr√®s les dires, la Colombie serait un endroit de choix pour se mettre dans le bain.

Je prends mes appartements dans la Candelaria, le quartier des artistes de Bogot√° r√©put√© pour les touristes, Vincent arrivera plus tard. En attendant je vais faire un petit tour du quartier. Au d√©tour d’une rue, je m’offre une petite pause caf√© croissant et je rencontre Jeanne, une √©tudiante fran√ßaise qui passe son ann√©e √† Bogot√°. On discute bien, elle est tr√®s sympa et m’invite √† boire un th√© dans sa colloc juste √† c√īt√©. Je ne vois pas le temps passer, et c’est d√©j√† l’heure de retrouver Vincent qui arrivera vers 20h30. Les retrouvailles sont intenses, il faut dire qu’on avait finit par se manquer !

Le premier soir nous allons manger (pour changer) dans un petit resto, le seul ouvert, El Gato Gris. On mange typiquement Colombien dans une ambiance sympa, et nous aurons même le droit à un concert privé.

Le lendemain √ßa sera grasse mat’ pour Vincent et mus√©e Botero pour moi. Un vrai r√©gal ! On y retrouve beaucoup d’oeuvres incroyables, de Botero bien s√Ľr, mais aussi de Picasso, Dali, Chagall, Matisse, Giacometti… Des peintures, dessins et sculptures, le tout en entr√©e gratuite ! J’en profite pour m’offrir un audioguide, pour une fois qu’il est en fran√ßais, √ßa valait vraiment le coup.

View this post on Instagram

Day 225 – Museo Botero ūüé®

A post shared by marg0o (@marg0o) on


De retour avec Vincent, nous retrouvons Jeanne, son copain Julian et des amies colombiennes pour manger un bout tous ensemble.

A 14h, nous avons rendez vous pour un tour de street art mais il sera malheureusement annul√© √† cause des manifestations qui s’√©tendent dans toute la ville. Elles sont pacifiques, mais assez importantes pour perturber le bon fonctionnement des transports et l’ouverture des mus√©es… Nous pensions nous rabattre de nouveau sur le mus√©e Botero pour que Vincent puisse le voir mais lui aussi sera ferm√© pour l’apr√®s midi. Dommage, nous sommes donc ¬ę¬†oblig√©s¬†¬Ľ d’aller boire des bi√®res avec nos nouveaux copains !

Apr√®s un Jenga et 3 fran√ßaises qui nous rejoignent, nous nous mettons en route vers Andres Carne de Res, o√Ļ je pensais f√™ter mon anniversaire en compagnie de Benji (que nous avions rencontr√© √† Puebla) et son amie. Mais pas de bol, le resto met 30 minutes √† prendre notre commande puis nous annonce 20 minutes plus tard que la cuisine est en fait d√©j√† ferm√©e, dans un quartier o√Ļ il n’y a plus rien d’autre d’ouvert √† cette heure l√†. On finira √† 1h du matin au restaurant du Marriott, qui est le seul endroit ouvert dans les environs, puis nous rentrons car nous sommes tous crev√©s.

Le lendemain, nous prenons le temps de nous lever et nous partons pour le cerro Montserrate, qui offre un point de vue panoramique sur toute la ville. Un funiculaire nous y emm√®ne, c’est toujours amusant ! Arriv√©s en haut on prend la mesure de la taille de la ville et on profite du spectacle sur les hauteurs. Le plan ensuite √©tait d’aller au mus√©e de l’or, mais malheureusement il sera aussi ferm√© √† cause des manifestations de la journ√©e. Nous rentrons √† l’h√ītel nous reposer un peu, avant de repartir pour une soir√©e de fiesta. On s’offre un petit resto juste √† c√īt√© de l’h√ītel, o√Ļ on mangera une viande excellente (√ßa me change du Mexique o√Ļ ils ont l’habitude de servir des semelles !)

Puis nous voici partis au Vintrash, ou nous retrouverons Benji et ses amis pour la soir√©e Gringo Tuesday. Ok, l√† comme √ßa √ßa ne donne pas trop envie, mais l’endroit est sympa, sur 4 √©tages avec plusieurs salles et ambiances diff√©rentes. Un joyeux m√©lange de Colombiens et touristes s’y retrouve, les cocktails sont bons et on se d√©hanchera m√™me timidement sur la piste de danse. Mais on sera vite happ√©s par une borne d’arcade mise √† disposition gratuitement, avec que des jeux de ¬ę¬†vieux¬†¬Ľ. Du coup, personne ne vient nous la piquer et nous passerons notre fin de soir√©e jusqu’√† la fermeture √† se d√©fier sur Street Fighter, Mortal Kombat et Pac-Man. √áa ne nous rajeunit pas, mais √ßa nous amuse beaucoup !

Le lendemain, nous anticipons notre d√©part pour l’a√©roport en pr√©vision des manifestations √† Bogot√°, et nous faisons bien car la route ferme en d√©but d’apr√®s-midi.

A 14h30, nous voici partis en direction de Santa Marta, pour rejoindre nos copains Sophie et L√©on, que nous avions rencontr√© au Mexique quelques mois plus t√īt… Au programme, trek de la Ciudad Perdida, un peu de plong√©e, et surtout une bonne fiesta ! √áa promet…

Un commentaire sur “ūüá®ūüáī J224 √† 227 : Bogot√°, premi√®re immersion en Colombie

Laisser un commentaire