🇨🇷 J15 : Uvita

LĂ , on est plutĂ´t cuits. Le soir, en revenant du trek, on trouve une laverie oĂą on nous lave et sèche nos vĂŞtements, bonheur et luxe absolu. On pue, la voiture pue, nos valises puent, mais on est contents. Deuxième petit bonheur, on trouve un resto top avec un gin tonic et une cuisine locale gĂ©nĂ©reuse (comprenez « grasse »: tacos au poisson frit et guacamole, patacones en sauce), le tout arrosĂ© d’une serveuse plus que sympa.

Grasse mat le lendemain, j’accuse le coup avec la fatigue alors on prend le temps et on se fait plaisir avec un petit dej dans un coffee shop qui dĂ©chire. Puis direction le parc Marino Ballena, belle plage et observation d’oiseaux au programme. Mais arrivĂ©s devant l’entrĂ©e principale on nous demande une fois de plus 4$ pour se garer, ça nous Ă©nerve et donc on cherche l’autre entrĂ©e, apparement moins frĂ©quentĂ©e. On ne la trouvera pas, mais par contre on tombera sur une superbe plage, gratuite celle-ci, cocotiers, sable blanc… impossible de rĂ©sister Ă  la tentation. On y passera toute l’après-midi, bronzette sieste et baignade au programme. On en avait bien besoin !

Ă€ quelques mètres, un arbre rempli d’une vingtaine d’aras rouges en train de se chamailler offre un beau spectacle, surtout quand ceux ci prendront leur envol en mĂŞme temps au dessus de la plage.

L’eau est parfaite, les vagues du pacifique nous laissent nous baigner tranquillement, seule la marĂ©e viendra nous chatouiller les pieds de temps en temps.

Pas de regret pour le parc, ce petit moment de détente est tombé à pic !

On prend ensuite la route pour San Gerardo de Dota, direction chez Miriam : convivialité, oiseaux et temps frais en prévision.

Laisser un commentaire