🇨🇷 J17 : Cahuita

Après un beau pĂ©riple et un stop en ville ou on mangera des nouilles asiatiques divines (on sait, ce n’est pas très costaricain mais ça fait du bien) nous voilĂ  arrivĂ©s Ă  Cahuita dans notre Cabina « Colibri Paradise ». Celle-ci se trouve dans le jardin d’une maison qui ne comporte que deux Cabinas, tenues par un couple d’italiens, Katia et Marco.

Ils nous offrent un petit verre de vin italien Ă  l’arrivĂ©e, une bĂ©nĂ©diction après toute cette route sous la pluie !

Puis on se met tranquillement en quĂŞte d’un resto. Celui juste Ă  cĂ´tĂ© nous semble top, spĂ©cialitĂ©s caraĂŻbĂ©ennes de produits de la mer… Mais dĂ©ception, il est fermĂ©. Il faut dire que la basse saison ne nous aide pas vraiment. On revient donc prendre la voiture, direction le centre ville. On mange finalement Ă  « La FĂ© Bumbata », un resto caraĂŻbĂ©en : pour ma part un « red snapper » entier cuisinĂ© façon locale avec une sauce piment lĂ©gumes coco, un rĂ©gal. L’athmosphere de la ville est assez Ă©trange, on se croirait en JamaĂŻque. Tout est centrĂ© autour de l’avenue centrale, touristes et locaux s’y mĂ©langent. Tout le monde se connaĂ®t, commerçants, enfants, individus errants… Je ne suis pas très rassurĂ©e mais je n’en reste pas moins intriguĂ©e.

On prĂ©voit d’aller au parc national de Cahuita le lendemain, pour se promener sur les plages et pourquoi pas y faire du snorkeling puisque c’est le seul endroit oĂą on trouve une barrière de corail accessible au Costa Rica.

En attendant gros dodo, la pluie tombera toute la nuit. 

Le lendemain petit dej assez spĂ©cial version italien, ça change un peu et c’est cool. On se dit qu’il faut vraiment que l’on s’occupe de nos 2 jours Ă  venir Ă  Tortuguero: comment y aller, quel hĂ´tel, combien de temps… après de bonnes recherches dans le Lonely Planet et Ă©valuation de l’emploi du temps, on dĂ©cide de partir le lendemain matin en bateau de Moin et de revenir 2 jours après. Apparemment ce moyen de transport est des plus agrĂ©ables, passe par les canaux et permet de profiter du voyage. Quelques coups de fil, trajet bookĂ©, un tour sur Booking pour l’hĂ©bergement, on recharge notre tĂ©lĂ©phone costaricain et il est dĂ©jĂ  10h30.

On a entendu que pour le snorkeling Ă  Cahuita c’Ă©tait 8h ou 11h, autrement dit c’est sĂ»rement mort pour nous, mais on met quand mĂŞme un petit coup d’accĂ©lĂ©rateur. 11h Ă  l’entrĂ©e, on discute avec le garde qui nous confirme que c’est un peu tard. Le ciel est un peu gris mais on est quand mĂŞme déçus de ne pas pouvoir faire cette activitĂ©. Quand il comprend qu’on part le lendemain, il dĂ©croche son tĂ©lĂ©phone et nous dĂ©gote un guide. Marvin et son père nous emmènent donc vers midi en bateau Ă  moteur pour notre sortie snorkeling, yihaaa !

Au large, on chausse nos palmes, masque et tubas vissĂ©s sur la tĂŞte et on plonge. Bienvenue dans l’aquarium gĂ©ant ! Pour moi c’est la grosse dĂ©couverte, je trouve ça gĂ©nial. Des dizaines de poissons multicolores, des coraux, des poissons perroquets, des anĂ©mones, le guide nous emmène aux bons spots et on se rĂ©gale. Puis c’est le moment de sortir de l’eau. 20 min ça passe vite, le soleil est sorti et la vue sur la plage de cocotiers et le sable blanc est magnifique. Marvin nous rĂ©cupère Ă  bord et surprise, on part pour un deuxième spot ! Apparement les poissons sont plus gros… allons vĂ©rifier ça !

C’est reparti pour 40 min, et c’est un florilège. Ils sont tous Ă©normes, colorĂ©s, on se croirait vraiment dans un aquarium. Le guide nous montre mĂŞme un poisson lion, je ne pensais pas pouvoir en voir un un jour. Le temps passe tout aussi vite, c’est l’heure de remonter. Le deal Ă©tant de nous dĂ©poser Ă  Punta Cahuita, la pointe de la plage, pour qu’on fasse le retour Ă  pied par le sentier.

Et là, on débarque sur une plage de rêve. Cocotiers, sable blanc, deux paresseux pour nous accueillir, des singes et un raton laveur. Une eau à une température idéale, pas grand monde à part la gardienne de Punta Cahuita et un petit groupe de touristes de passage.

Nos guides nous feront un petit goĂ»ter Ă  base de mangues et d’ananas histoire de se remettre de tout ça. 

Pour ma part, j’ai du mal Ă  rĂ©aliser la scène. C’est beaucoup trop paradisiaque pour ĂŞtre vrai !

On demandera Ă  une touriste avec un mega appareil photo de nous immortaliser ce moment, n’ayant aucun appareil photo sur nous. Beau souvenir !

On retourne prendre un bain de bonheur dans la mer des CaraĂŻbes et c’est dĂ©jĂ  l’heure de rentrer, la gardienne nous attend pour rebrousser chemin. Et comme si on en avait pas encore eu assez, il se trouve que Sylvia est super sympa. Elle ne parle qu’espagnol, mais on arrivera quand mĂŞme Ă  tchatcher pendant 1h30. Elle se rĂ©gale Ă  nous montrer les secrets de son parc, animaux, amandes, plantes, avec l’aide de sa machette et une bonne humeur sans pareille. Pas mal la visite guidĂ©e gratos!

On file Ă  la douche juste avant la fermetures du parc puis on revient en ville, mission banque – pharmacie – souvenirs, dans une boutique qui a l’air plutĂ´t authentique par rapport aux autres. Difficile Ă  trouver au Costa Rica, c’est très amĂ©ricanisĂ©.

Après un petit tour et notre mission remplie, on se pose au Ricky’s bar, resto chaudement recommandĂ© par Sylvia. Pina colada pour ne pas dĂ©roger Ă  la règle, ceviche, patacones et red snapper façon CaraĂŻbes. On avait faim, on n’a pas Ă©tĂ© déçus.

CrevĂ©s par cette superbe journĂ©e, on rentre se coucher, le lendemain c’est debout de bonne heure direction Moin pour embarquer sur le bateau qui nous emmènera Ă  Tortuguero.

Un commentaire sur “🇨🇷 J17 : Cahuita

Laisser un commentaire