🇨🇷 J6 : Santa Rosa

Une fois levĂ©s Ă  Liberia, on file au petit dej prĂ©parĂ© avec bonne humeur par Heidi, qui veille Ă  ce que l’on ne manque de rien.

Grand débat sur le jour suivant et notre point de chute sur la péninsule de Nicoya : playa del coco ? Playa grande ? Playa samara ?

On optera finalement pour playa Samara en changeant un peu nos plans. Fief des hippies, c’est un des petit paradis de la pĂ©ninsule encore prĂ©servĂ© du tourisme de masse.

Pour l’instant, on dĂ©colle Ă  Santa Rosa, rĂ©serve naturelle aride entourĂ©e de mangroves qui dĂ©bouche sur une plage infinie, accessible par 12km de piste… C’est l’occasion de tester les performances du 4×4 et du conducteur !

Il fait chaud, la piste nous prend 55min, mais on arrive et lĂ … Surprise, des iguanes de partout ! Moi qui espĂ©rait tant en voir, j’ai Ă©tĂ© servie. Presque trop, on en deviendrai limite blasĂ©s !

Petit tour sur la plage pour Ă©valuer le terrain: chaleur insoutenable mais spectacle grandiose !

On part donc sur le premier sentier. On voit de suite un singe, des milliers d’iguanes et de lĂ©zards, puis une belle biche en plein milieu de la piste. Bon nombre d’oiseaux, mais la balade devient vite monotone. Dans une forĂŞt aride, le paysage n’est pas très variĂ© (serait-on mal habituĂ©s ?) on dĂ©boule quand mĂŞme sur une mangrove, puis sur le bout de la plage, magique. Des pĂ©licans en bord de mer, un paysage dĂ©sert, les vagues qui viennent heurter un rocher posĂ© au milieu de nulle part. Pas mal.

On essaye de s’activer pour rebrousser chemin malgrĂ© la chaleur et avoir le temps de faire l’autre sentier qui longe la mangrove. Une fois engagĂ©s, on se prend un petit coup de pluie et le chemin n’est pas très prometteur, ce qui nous amène Ă  faire demi-tour et Ă  nous mettre en route. On voit un caracara du nord qui en jette au poste des gardes, pause photo, puis vamos Ă  playa Samara !

(Vincent en mode pilote, retour de piste en 45 min, like a boss!)

On s’arrĂŞtera prendre un en-cas devant l’Ă©glise de la ville ou tout le monde attend sous la pluie pour la messe. D’ailleurs, notre super hĂ´te Heidi Ă©tait sur son 31 pour l’occasion quand nous avons rĂ©cupĂ©rĂ© les bagages.

Beau Sunset palmier pour conclure !

On fera donc la route de nuit et sous la pluie pour arriver Ă  notre hĂ´tel baba cool. Les bungalows sont peints version Costa Rica, en France c’est le comble du kitsch, mais ici ça passe. On mange sur place des plats Ă  base de poisson et on file au dodo repus, avant d’attaquer une bonne journĂ©e de farniente !

Laisser un commentaire