🇨🇺 J158 à 160 : Trinidad, entre jungle, plage et ville coloniale

La tĂŞte dans l’oreiller, on se rend Ă  la station de bus Viazul, direction Trinidad. Et lĂ , ce n’est malheureusement pas une surprise mais on apprend que le bus est annulĂ© faute de carburant… On se rabat donc sur un taxi, qui finalement ne coĂ»te pas beaucoup plus cher et est bien plus rapide ! (+10cuc chacun).

On arrive donc en avance Ă  Trinidad et Ă  la casa Ana, oĂą l’on sera accueillis par Raoul son mari, très gentil. La casa est nickel, on se sent comme chez nous et on a mĂŞme un petit balcon privatif qui donne sur la rue. On a la dalle, comme d’habitude, alors on va sur les conseils de Raoul au restaurant d’Ă  cĂ´tĂ© qui s’avère ĂŞtre un très bon choix pour y dĂ©guster des spĂ©cialitĂ©s cubaines. RassasiĂ©s, nous voilĂ  prĂŞts Ă  aller dĂ©couvrir les ruelles de la ville. ColorĂ©es, pavĂ©es et très calmes, les rues de cette ville contribuent Ă  son charme Colonial. On a plaisir Ă  se promener, mais un soleil de plomb nous rappelle vite qu’il faut penser Ă  s’hydrater (c’est important). On se rĂ©fugie donc dans un bar Ă  mojito ou nous trouverons du WiFi sur la place centrale ! C’est denrĂ©e rare Ă  Cuba, car si toutefois vous trouvez une borne, sachez qu’il faut se munir d’une carte payante pour pouvoir s’y connecter…

Après avoir gĂ©rĂ© la suite de nos aventures, on bookĂ© pour le lendemain unne excursion Ă  Valle Centrale via Cubatur, puis on se dĂ©cide Ă  aller faire un tour Ă  l’antenne radio qui surplombe la ville, rĂ©putĂ©e pour sa belle vue sur la cĂ´te caraĂŻbe, les montagnes et les champs de canne Ă  sucre environnants. Après 30 min de marche, on fait la rencontre au sommet de NoĂ«l, prof de salsa qui va nous apprendre les pas de base, et Vladimir qui nous propose ses tours Ă  cheval. On passera une bonne heure Ă  discuter avec eux de tout et de rien, histoire de pratiquer notre espagnol et d’en savoir un peu plus sur la culture cubaine. On leur achète 2 bières pour ne pas leur tenir la jambe pour rien, pendant qu’ils nous accompagnent au rhum pur. Cuban style! NoĂ«l nous fera d’ailleurs de belles photos avec la vue au coucher de soleil.

View this post on Instagram

Day 156 – Trinidad 🇨🇺

A post shared by marg0o (@marg0o) on

On redescend au pas de course, nous avions rdv avec Raoul pour notre repas du soir Ă  la casa (oups)! Effectivement, il nous attend de pied ferme mais avec son grand sourire sur le pas de la porte. Pour 7CUC, on mange comme des rois ! Puis on file se coucher de bonne heure, cuits.

RĂ©veil en grande forme, on se rĂ©gale avec le petit dĂ©jeuner de Raoul mĂ©ga copieux ! On se rend Ă  cubatour pour le rdv de la sortie du jour, une randonnĂ©e Ă  Vegas Grande dans le parc de Valle Centrale. Le dĂ©but de journĂ©e ressemble Ă  une blague: on voit un Ă©norme camion russe se garer en face de nous et Vincent me dit « regarde c’est le camion de l’excursion ! » Haha très drĂ´le. On se marre tous les deux. Mais en fait, ce n’Ă©tait pas une blague !

En route, premier stop Ă  un mirador avec une vue de choix sur toute la vallĂ©e. Deuxième stop dans une fabrique de cafĂ© artisanale ou on en apprend un peu plus sur le processus du cafĂ©. Vient enfin la randonnĂ©e tant attendue, ou la guide nous explique les plantes prĂ©sentes dans l’environnement et comment elles sont utilisĂ©es par les cubains. On y verra mĂŞme un camĂ©lĂ©on ! Puis on entame la descente vers la cascade, un peu glissante et plutĂ´t raide, en bonus sous la pluie. Ă€ l’arrivĂ©e, on sera vite rĂ©compensĂ©s : la cascade est superbe, on a mĂŞme le droit de se baigner dedans, et le soleil revient… Youhou !

View this post on Instagram

Day 157 – Topes de Collantes 🇨🇺

A post shared by marg0o (@marg0o) on

La remontĂ©e est un peu plus ardue mais chacun va Ă  son rythme donc on se retrouve vite seuls sur le chemin: on en profite ! ArrivĂ©s au camion, c’est le moment de se rĂ©unir pour manger tous ensemble sous une pluie diluvienne. Autour de la table on rencontrera Benz, Lena, Andreas et Fabien, des allemands en voyage Ă  Cuba qu’on dĂ©cide de retrouver en ville le soir mĂŞme.

On se repose un peu Ă  la casa puis on mange un bout avant de retrouver nos nouveaux copains du soir au Yesterday, un bar rock (j’avoue, ce n’est pas très cubain). Le groupe est super mais joue un peu fort, du coup la communication est difficile, on finira donc la soirĂ©e sur la place de la ville Ă  boire des « mojitos to go » et a Ă©couter des jeunes cubains chanter autour de guitares et bouteilles de rhum. On finit par monter une team plage pour le lendemain histoire de partager le taxi, direction Playa Ancon.

View this post on Instagram

Day 158 – Playa Ancon 🏖️

A post shared by marg0o (@marg0o) on

On retrouve de bonne heure Fabien l’allemand et Davis, un jeune cubain rencontrĂ© la veille sur le chemin du retour Ă  la casa. Nous voilĂ  partis tous les 4 pour Playa Ancon, une des plus belle de la rĂ©gion. Au programme, eaux cristallines paisibles, chill et Ă©criture de carnet. Pour couronner le tout, Vincent nous ramène une petite bière Ă  dĂ©guster les pieds dans l’eau : la belle vie (encore et toujours). De retour Ă  Trinidad, on se pose un peu Ă  la casa puis on retrouvera Fabian dans la soirĂ©e pour manger tous ensemble. Le restaurant n’est pas une rĂ©ussite mais l’accueil compense largement la qualitĂ© de la nourriture !

On passera ensuite la soirĂ©e sur la mĂŞme place que la veille, oĂą on rencontrera 2 jeunes toulousaines en voyage d’un mois Ă  Cuba. On finira cette soirĂ©e Ă  un endroit que tout le monde nous recommande, Las Cuevas : une grotte naturelle transformĂ©e en boĂ®te de nuit (qui joue du reggaeton, dommage). Prenons ça comme une experience, c’est un des endroits les plus Ă©tonnants que j’ai vu jusqu’Ă  maintenant ! On y restera une heure, le temps de bien s’imprĂ©gner de la sueur et des cocktails renversĂ©s de tout Trinidad, puis on rentre se coucher : on est trop vieux pour ces conneries, comme on dit !

Laisser un commentaire