🇺🇸 J27 : Antelope Canyon, Lee’s Ferry et Horseshoe Bend

Nous voilĂ  partis du grand canyon, des paysages incroyables plein les yeux. Va-t-on ĂŞtre aussi Ă©merveillĂ©s par Antelope canyon? Ce dĂ©fi difficile sera relevĂ© haut la main !

Antelope Canyon, c’est un des spot les plus connu des photographes aux USA. C’est la première chose que nous avions rĂ©servĂ© dans ce voyage : une visite Ă  11h du matin pour avoir le soleil au zĂ©nith et les plus belles photos possibles. Le canyon est dans une rĂ©serve Navajo, et la visite ne peut se faire sans un guide. A 52$ par personne pour une heure, on espère quand mĂŞme en avoir pour notre argent…

Et ça commence mal : nous arrivons Ă  l’heure, mais on nous annonce qu’il y a des problèmes de dĂ©lais dans les crĂ©neaux de la journĂ©e. De fortes pluies sont tombĂ©es ces derniers jours, et le fond du canyon Ă©tait impraticable. Nous sommes dans une « salle d’attente », entre la cafĂ©tĂ©ria et le magasin de souvenirs, elle est bondĂ©e. Ca joue des coudes pour obtenir le prochain crĂ©neau de visite, et on se rend compte qu’on se fait passer devant. La tension monte, tout le monde s’impatiente, mais on ne laissera pas notre place au tour d’après. Coup de bol, nous passons finalement sur le crĂ©neau de midi, que nous n’avions pas pu rĂ©server car c’est le plus prisĂ©, avec l’orientation du soleil parfaite !

Une famille de français est avec nous dans le mĂŞme groupe et nous commençons Ă  sympathiser. C’est parti pour l’entrĂ©e dans le canyon : lĂ , nous comprendrons que nous ne serons pas tous seuls. Les groupes s’enchainent, la cadence Ă  l’air d’ĂŞtre soutenue pour rattraper le retard du matin. Deux entreprises se partagent le marchĂ© et c’est un peu l’usine. Pas grave, nous attendons patiemment Ă  l’entrĂ©e du canyon avec notre guide. C’est d’ailleurs impressionnant car vu d’en haut, on ne le distingue presque pas. Interdit de faire des photos dans les escaliers pour ne pas retarder le groupe, interdit de passer devant le guide, de trainer, sinon on se fera rĂ©primander par le guide du groupe d’après. On commence Ă  se dire que ça fait cher le stage Ă  l’armĂ©e !

Nous descendons enfin dans le canyon, par un escalier en mĂ©tal. Le soleil tape sur les parois, qui prennent une couleur orangĂ©e splendide. Plus nous descendons, plus le jeu de lumière est impressionnant, faisant virer les couleurs au violet. L’Ă©rosion des parois du canyon est incroyable, au fil des annĂ©es, les pluies diluviennes ont dessinĂ© courbes et vagues sur les murs. Nous avançons dans le canyon et Ă  chaque virage la magie opère.

Notre guide nous explique quelques caractĂ©ristiques techniques, mais surtout nous montre des « formes » amusantes naturelles dans la roche, histoire d’animer la visite. Le canyon est Ă©troit, de la largeur d’une personne, ce qui donne cet aspect magique Ă  la visite. En levant les yeux, on peut parfois apercevoir le ciel bleu, et les rayons de soleil qui se faufilent entre les murs.

Oui, nous sommes beaucoup Ă  le visiter, mais l’expĂ©rience est tellement incroyable que nous en oublions vite la foule environnante. Le guide prend aussi nos tĂ©lĂ©phones pour nous faire faire des photos amusantes, comme celle ou le soleil se reflète dans nos mains et nous illumine le visage. Plus on avance, plus on se demande comment c’est possible que la nature ait crĂ©Ă© une chose pareille.

Nous arrivons (dĂ©jĂ ) Ă  la fin de la visite. La sortie du canyon est tout aussi sympa, vu de l’extĂ©rieur nous avons l’impression de sortir de nulle part, il est presque imperceptible ! Finalement ravis, on se dit que ça valait bien 52$…

Nous filons ensuite dans la ville de Page, oĂą nous passerons la nuit. Elle ne prĂ©sente pas de grand intĂ©rĂŞt en elle-mĂŞme, mais elle est entourĂ©e de petites merveilles comme Antelope Canyon, le Horseshoe Bend et le Marble Canyon. Au vu des prix, nous avions rĂ©servĂ© une chambre chez un particulier sur AirBnb. On lui demandera conseil pour notre repas du midi par message, il nous enverra dans son « restaurant » prĂ©fĂ©rĂ©, le Stalkers, pour y dĂ©guster un burger bien amĂ©ricain, avec de la viande qui dĂ©gouline et une machine Ă  soda du futur, qui peut te prĂ©parer des « cocktails » de soda, sans alcool bien sur. On n’Ă©tait pas prĂŞts et on s’est retrouvĂ©s comme figĂ©s devant ce distributeur de boisson, ne sachant plus sur quel bouton appuyer…

Une fois rassasiĂ©s, nous allons poser nos affaires chez TJ, notre hĂ´te de ce soir. Ne sachant pas trop quoi faire de notre après-midi, il nous conseille d’aller Ă  Marble Canyon et plus prĂ©cisĂ©ment Ă  Lee’s ferry. C’est un parc oĂą coule le Colorado, il y a de belles photos Ă  faire et, Ă  ce qu’il parait, nous pourrons voir des condors si nous sommes chanceux !

Nous arrivons en voiture sur place, il fait super chaud et la foule n’est pas au rdv. Premier stop, les balanced rocks, qui sont des formations gĂ©ologiques en forme de champignon au bord de la route! L’endroit est photogĂ©nique, on ne se prive pas, mais on sent la fatigue arriver et la chaleur taper alors on reprend la route.

Nous nous arrĂŞtons ensuite au Lonely Dell Ranch, un ancien ranch Mormont classĂ© aux monuments historiques. La balade est courte mais sympa le long du Colorado, et nous permet de voir les anciens systèmes d’irrigation, le verger, les vestiges d’un cimetière et quelques cabanons. Nous voyons le Cathedral Wash Trail qui semblait sympa, mais avec cette chaleur nous abandonnons l’idĂ©e de faire cette randonnĂ©e de 2h…

Nous partons pour notre dernier stop, le Navajo Bridge. Construit en 1929, il fait parti des rares pont Ă  traverser le Colorado, et est un vrai gĂ©ant de mĂ©tal avec ses 277m de longueur et 142m de hauteur ! Une aubaine pour prendre le fleuve en photo, vu d’en haut. Mais c’est aussi ici que les condors ont trouvĂ© refuge, et surprise, nous en voyons deux posĂ©s en contrebas ! Nous attendrons un petit moment que l’un d’entre eux s’envole, mais malheureusement ça devait ĂŞtre l’heure de la sieste…

Nous repartons, cette fois-ci direction le Horseshoe bend. Cet endroit mythique et ultra photogĂ©nique est en fait un point de vue sur le Colorado qui forme un virage impressionnant, comme un Ă©norme fer Ă  cheval. Tout le monde s’y presse pour y voir le coucher de soleil, Ă©videmment hors de question de rater ça. Encore gratuit l’annĂ©e passĂ©e, c’est maintenant 10 euros pour se garer sur un parking encore en construction… Bon, ça nous fait un peu râler, mais on se prĂŞte au jeu. Une fois de plus, il y a foule. Ca risque d’ĂŞtre compliquĂ© de se trouver un petit coin tranquille, mais comme on dit, c’est le jeu ma pauvre Lucette !

Nous trouvons tout de mĂŞme un coin qui nous permettra d’ĂŞtre au premier plan pour ce coucher de soleil. La vue est superbe, nous surplombons le Colorado, et c’est comme dans les photos, impressionnant ! Nous attendons sagement que le soleil descende, mais comme un bonheur n’arrive jamais seul, nous nous faisons attaquer par des milliers de moucherons. Pas top pour les photos et un peu gĂŞnant dans les yeux et les trous de nez !

Le spectacle commence, la roche prend des couleurs aux nuances feu et ocres, qui contraste avec le vert puissant du Colorado. On se rĂ©gale, tout le monde se tait et profite de l’instant. Un peu plus tard, nous rencontrons un couple qui nous demande une photo. Ils sont venus spĂ©cialement ici pour fĂŞter leur anniversaire de mariage, trop mignon !

Le soleil couchĂ©, tout le monde se rue vers sa voiture. ExtĂ©nuĂ©s, on mĂ©rite bien d’aller se faire un petit resto. Ce soir, ça sera Taqueria et margarita gĂ©ante, un avant goĂ»t du Mexique, Ă  l’amĂ©ricaine !

Un commentaire sur “🇺🇸 J27 : Antelope Canyon, Lee’s Ferry et Horseshoe Bend

  1. J’en ai pris plein les yeux avec vos photos ! Alors si Antelope canyon fait partie de ma top liste des lieux où je veux aller, je ne connaissais pas le horse shoe bend et je sens qu’il va intégrer ma liste vite fait !
    Merci pour ces photos sublimes et votre récit toujours aussi agréable à lire.

Laisser un commentaire