🇲🇦 Jardin Majorelle, musée YSL, jardin secret et maison de la photographie

On se rĂ©veille doucement pour notre 4eme jour Ă  Marrakech et on profite de notre petit dĂ©jeuner au riad, servi par Zora notre super femme de maison, et sa fille. La petite marche du matin de 30 minutes rĂ©veille toute l’Ă©quipe, et on arrive pour 10h30 au jardin Majorelle. On opte pour la plupart pour un billet complet, avec l’entrĂ©e du parc, du musĂ©e berbère et surtout du musĂ©e Yves Saint Laurent.

La foule est dĂ©jĂ  lĂ , et si on avait su, je pense qu’on se serait levĂ©s plus tĂ´t pour profiter de cet endroit de sĂ©rĂ©nitĂ© en privĂ©. On commence par le jardin, j’avoue qu’il n’est pas très grand mais il vaut vraiment le coup d’Ĺ“il. Les touches de bleu Majorelle et de jaune qui ponctuent l’architecture verdoyante du lieu lui confèrent une certaine magie, malgrĂ© l’affluence.

Après s’ĂŞtre bien baladĂ©s dans le jardin et avoir pris des dizaines de photos, nous visitons le musĂ©e berbère, situĂ© dans la maison en plein coeur du jardin. Il est principalement orchestrĂ© autour d’habits d’apparat et d’accessoires ayant appartenu aux berbères au cours des derniers siècles. Lui aussi vaut le coup d’Ĺ“il de par la sĂ©lection de l’exposition et la mise en scène, et permet de s’immerger dans leur culture.

C’est ensuite parti pour celui qu’on attendait tout(e)s, le musĂ©e Yves Saint Laurent. SituĂ© après le jardin Majorelle, il rend un très bel hommage Ă  l’homme qui a contribuĂ© Ă  la sauvegarde de ce mĂŞme lieu. Il est dĂ©finitivement imprĂ©gnĂ© de cette ville dans sa vie et ses collections, et elle lui rend bien.

Au programme, une belle rĂ©trospective sur sa vie en dĂ©but de visite, puis une cinquantaine de silhouettes ioniques exposĂ©es par thĂ©matiques. Très apprĂ©ciable, plus que par chronologie d’ailleurs car ceci permet d’apprĂ©cier l’Ĺ“uvre d’YSL dans son ensemble. Quelques bijoux et accessoires, et la visite se termine sur un petit documentaire sur l’artiste. Proportionnellement un peu cher par rapport au nombre d’Ĺ“uvres exposĂ©es (100 dirhams) je conseille nĂ©anmoins cette visite très ludique et surtout splendide qui saura captiver mĂŞme les garçons les plus rĂ©fractaires Ă  la mode.

On se rejoint tous au Nomad CafĂ© pour un dĂ©jeuner frais, puis certain choisissent le repos et d’autres partent direction les Jardins Secrets.

RĂ©habilitĂ©s en 2016, ils se visitent aujourd’hui pour 50 dirhams. Ils ne sont pas immenses mais sont un vĂ©ritable havre de paix en plein centre ville, je vous le conseille vivement si vous avez besoin de dĂ©compresser du brouhaha de Marrakech.

On se dirige ensuite vers le musĂ©e de la photographie et on s’arrĂŞtera en chemin par hasard au concept store Max & Jan. SĂ©duits par l’endroit, on y prendra un rafraĂ®chissement sur le toit terrasse.

Comptez 40 dirham pour le musée de la photographie, assez succinct mais vous y trouverez de belles photos sur la ville, ses habitants et les berbères.

On finira notre journée au Café des Épices.

View this post on Instagram

Jardin Majorelle – musĂ©e YSL- Jardin Secret

A post shared by marg0o (@marg0o) on

Laisser un commentaire